Accueil Parlons auto moto Est-ce une obligation d’avoir une assurance pour velo electrique ?

Est-ce une obligation d’avoir une assurance pour velo electrique ?

Le vélo électrique est un moyen de déplacement très prisé par de nombreux usagers des villes et des campagnes. Son nombre a littéralement explosé ces dernières années du fait de sa simplicité d’utilisation et de sa très grande praticité. En ce qui le concerne, le VAE est une bicyclette dotée d’un moteur électrique et d’une batterie rechargeable. Il constitue un investissement onéreux. Ainsi, vu son coût élevé, il est fortement recommandé de l’assurer. Cependant, au-delà de la recommandation, est-il vraiment obligatoire d’assurer son VAE?

Assurance vélo électrique : est-il obligatoire ou non ?

Avant de savoir si votre vélo à assistance électrique doit être soumis ou non à une obligation assurance velo electrique, il est important de connaitre quelques précisions. En effet, selon la loi, le vélo électrique est une bicyclette qui est dotée d’un moteur qui se coupe systématiquement lorsque vous arrêtez de pédaler ou lorsque vous freinez. Son moteur a une puissance maximale de 250 watts et sa vitesse maximale avec assistance au pédalage est de 25 km/h.

Cela voudra tout simplement dire que le fonctionnement du moteur électrique ainsi que de l’assistance dépendent du pédalage. En effet, le VAE ne progresse que lorsque vous pédalez et cesse automatiquement d’avancer lorsque vous arrêtez de pédaler. Sa vitesse maximale assistée est de 25 km/h. Au-delà de cette limite de vitesse, le vélo peut toujours continuer à avancer, mais uniquement grâce au pédalage. Pour ce type de modèle, l’assurance vélo électrique n’est pas obligatoire, même si elle est fortement recommandée.

Dans quel cas l’assurance vélo est-elle obligatoire ?

Il existe une catégorie de vélos électriques qui est le Speed Bike. Pour ces types de vélos, la souscription à une assurance devient obligatoire pour la raison suivante. Pour les speed bike, le moteur et l’assistance continuent de marcher même si l’on excède les 25 km/h. Certains modèles ont une vitesse qui va jusqu’à 45 km/h. Ces types de vélos sont considérés comme des cyclomoteurs. Ils devront donc être immatriculés et assurés à travers un contrat spécifique pour moto. Vous devrez également porter un casque avant de le rouler.

À quelle assurance vélo électrique souscrire ?

Pour la majorité des contrats d’assurance, la garantie Responsabilité Civile est l’option la plus simple. Cette garantie est souvent couverte par l’assurance habitation multirisque du propriétaire lorsqu’il s’agit de votre vélo électrique. Néanmoins, cette assurance ne couvre que les déplacements effectués à certaines heures de la journée ainsi que quelques cas de vols. Par exemple, si le vol intervient dans l’enceinte de votre logement (dépendances, garages), une indemnisation est possible. Dans le cas où le vol survenait hors du logement (jardin, escaliers, terrasse, arrière-cour), vous ne serez pas indemnisé. C’est pour cette raison qu’il est important de bien vous renseigner sur tous les termes d’exclusion et faire une comparaison avant d’opter pour l’assurance de votre choix. Pour protéger votre vélo électrique, vous pouvez souscrire :

  • une assurance vélo électrique contre le vol,
  • une assurance incendie,
  • une assurance Individuelle accident ou GAV (Garantie des Accidents de la Vie).

Pour l’assurance contre le vol, le remboursement n’est octroyé que si certaines conditions sont respectées. Il s’agit par exemple de l’utilisation d’un antivol homologué par la société d’assurance ou du mode de fixation (fixation au niveau de la roue arrière ou du cadre).

Une bonne offre d’assurance vélo à découvrir

En tout cas une chose est certaine : que vous ayez décidé d’assurer votre vélo électrique parce que cela est obligatoire pour vous, ou tout simplement parce que vous souhaitez rouler le plus sereinement possible, il vous faudra trouver une offre d’assurance vélo compétitive et efficace. 

Sachez donc qu’April Moto propose plusieurs offres d’assurances vélo. Qu’il s’agisse d’une assurance vélo obligatoire ou d’une assurance vélo optionnelle, les offres sont particulièrement intéressantes dans tous les cas. 

Cliquez sur le lien pour en savoir plus sur les différentes offres d’assurances vélo. Vous apprendrez surtout que, si les cyclistes sont toujours assurés en responsabilité civile grâce à leur assurance habitation, opter pour une assurance spécialement adaptée à la conduite du vélo est loin d’être accessoire. En effet, en optant pour une assurance vélo digne de ce nom, le vélo est garanti en cas de vol, de tentative de vol, de dommages accidentels ou bien encore en cas de casse. Ici, l’option « Protection corporelle du cycliste » permet même de se protéger soi ainsi que sa famille en cas d’accident grave entrainant une invalidité ou un décès. 

Prendre une assurance en tant que cycliste est une pratique encore trop peu répandue. Vous vous posez donc probablement encore beaucoup de questions ! Sachez donc qu’April Moto fait son maximum pour vous fournir des explications pour les différents cas de figure. Commencez vos investigations en vous rendant en bas de page pour lire la FAQ. Vous apprendrez tout d’abord quels sont les vélos que l’on peut assurer, et les différences à connaitre selon les cas. Vous saurez aussi si les vélos d’occasion ou si les accessoires de votre vélo peuvent également être assurés. N’hésitez pas à télécharger le document d’information fourni. Il est extrêmement complet et il répondra à toutes vos questions avec beaucoup de précision et de pédagogie. 

Une fois que vous aurez les idées un peu plus claires, vous pourrez vous renseigner plus concrètement sur les offres d’assurance vélo les plus adaptées à votre situation. Rendez-vous donc simplement au paragraphe intitulé « Choisissez la meilleure assurance pour protéger votre vélo ». Vous pourrez ainsi faire vos recherches selon le type de vélo à assurer, mais aussi selon la marque du vélo utilisé. Dans tous les cas, vous pourrez obtenir davantage d’information afin d’être tout à fait certain de faire le bon choix et d’optimiser les mensualités. 

Article précédentComment faire ses courses au drive a Marseille ?
Article suivantComment trouver une location de garde meuble à Colmar ?